Lettre de liaison :

Eléments de langue occitane

Les comparatifs

Quels sont les comparatifs en occitan ?

Ostau

« Lo son ostau qu’es mei beròi que lo ton »

S'il y a bien un verbe employé par ceux qui prêchent un occitan pur à cent pour cent, c'est bien le verbe « defugir » et naturellement, il faut employer quelque chose d'autre ! Alibert donne les « seules formes du comparatif synthétique conservées » : « melhor » (« bon »), « pièger » (« mal »), « màger » (« grand »), « mendre » (« petit ») et conseille de ne pas se laisser tenter par les formes analogiques (* « maja », * « pièja », * « mendra ») entendues majoritairement à l'oral et de s'en tenir pour les deux genres aux formes « màger », « pièger », « mendre ».

On peut ajouter « génser », « miélher » [occ.gasc.].

Les degrés de comparaison marquent la supériorité (1), l'infériorité (2) et l'égalité (3).
1- « plus | pus | mai… que » (lg.) ; « mei | mes... que » (g.) : « Soi mai polit que tu », « Lo son ostau qu’es mei beròi que lo ton ».
2- « mens… que » (lg.) : « Es mens aluserpit que sa sòrre », « Los joens que son mens pècs que los d’un còp èra ».
3- « tant… coma | (que) » (lg.) ; « autant | tant... com » (g.): « Es pas tan bèl coma vos », « N’es pas autan capborrut coma lo son pair ». N.B. N'oubliez pas d'enlever le -t final de « autant | tant » devant une voyelle.

Pour finir, mentionnons le comparatif généralisé pour indiquer le degré le plus haut ou le degré le plus bas : « L’elefant seriá pas lo mai gròs dels animals », « Aqueth gus qu’es lo mens coratjós deu vilatge ».

Attention quand l'adjectif suit un nom déterminé par l'article défini : « La femna mai genta que coneguèri se maridèt amb un autre ».

Andriu Bianchi, membre du Conseil linguistique du Congrès

Bibliographie :

  • Gramatica occitana d'Alibèrt
  • Gramatica de l'occitan gascon contemporanèu de Romieu & Bianchi
  • Diccionari ortografic, gramatical e morfologic de l'Occitan de Josiana Ubaud

Photo : OHWiki

En partenariat avec La Setmana