Lettre de liaison :

Eléments de langue occitane

Le prétérit

Quand employer le prétérit en occitan ?

Neu

« Que nevè tres dias en seguida »

C'est un temps simple. On l'emploie pour un processus passé, récent ou pas, pris dans sa globalité (sans considérer s'il commence, s'il est en cours ou s'il est fini) : « Que l’encontrèi ger vrèspe au supermercat », « Aquel ostal lo vendèron en 1982 ».

Cependant, un complément de temps (adverbe, locution adverbiale, groupe nominal) ou un verbe semi-auxilliaire peuvent servir à marquer pour un processus :
le début ou la fin : « Que’s hiquè a córrer com un hòu », « L’esperèron fins a nuèch clausa ».
la durée : « Que nevè tres dias en seguida », « Demorèt cinc ans en Còsta d’Evòri coma professor ».
la répétition : « Quitèt pas de cridar mas degun l’ausiguèt pas ».

À la différence du passé composé, le prétérit n'a aucun lien avec le présent ; l'exemple suivant marque bien cette différence : « O ai fach uei per çò que la setmana passada aguèri pas léser d’o far ».

Enfin, le prétérit est employé quand on parle d'événements historiques : « La revolucion francesa comencèt en 1789 », « Bonaparte qu’estó exiliat en 1815 ».

Maurici Romieu, vice-président du Conseil linguistique du Congrès

Photo : Twice25

En partenariat avec La Setmana