Lettre de liaison :

Yves Rouquette et Marceau Esquiu

Marcèu Esquieu, Ives Roqueta

Lo Congrès rend hommage à deux grands hommes qui ont voué leur vie à la promotion de la langue et la culture occitanes : Yves Rouquette et Marceau Esquieu, tous deux décédés au début du mois de janvier.

Yves Rouquette, né en 1936 à Sète, écrivain, poète, était un des animateurs du mouvement politique et culturel occitan. Fondateur de la revue Viure et de la maison de disques Ventadorn, il est également à l'origine du CIDO, devenu aujourd'hui le CIRDOC. Il a été très impliqué politiquement, tant pour la langue que sur des sujets plus généraux concernant le territoire occitan (viticulture, agriculture...). Il était l'auteur de romans, poésies, pièces de théâtre, et traducteur de plusieurs œuvres du français à l'occitan.

Né en 1931 dans le Lot et Garonne, Marceau Esquieu a consacré lui aussi sa vie à faire connaître la langue occitane. Cet engagement passait notamment par l'enseignement. Il a été professeur à Villeneuve-sur-Lot, il a créé en 1973 l'École occitane d'été et il a également participé à des émissions de télévision pédagogiques sur l'occitan. Conteur et auteur, il a écrit de nombreuses œuvres de prose, de poésie ou de théâtre en occitan. Il a édité des auteur disparus comme Jasmin ou Paul Froment, il a été rédacteur en chef de Camins d'Estiu et responsable des éditions Forra-Borra et E.O.E.

La mort de ces deux hommes est une grande perte pour la langue et la culture occitanes.