Lettre de liaison :

Choisir l'auxilliaire - cas spécifiques

Les cas spécifiques d'emploi des auxilliaires « èsser » et « avoir »

Galerians

« Qu’avèvan tribalhat com galerians »

Une catégorie de verbes intransitifs forme les temps composés avec l'auxilliaire avoir ; ce sont ceux qui ont un sens imperfectif (théoriquement le processus verbal n'est pas limité) : « caminar », « córrer », « trabalhar », « viure » / « víver »… : « An caminat dapasset », « Qu’avèvan tribalhat com galerians ».

Les vèrbes semi-auxilliaires « dever », « poder », « voler »… peuvent être employés comme des verbes autonomes ou comme des verbes semi-auxilliaires. Quand ils sont employés comme des verbes autonomes, l'auxilliaire des temps composés est avoir : « A pas pogut », « N’avè pas volut ».

Quand ils sont employés comme semi-auxilliaires (suivis d'un infinitif), le choix de l'auxilliaire des temps composés peut être déterminé :
- soit par le verbe semi-auxilliaire : « Avián pas pogut anar pus luènh », « A volgut partir »
- soit par le verbe à l'infinitif : « Èran pas poguts anar pus luènh » (cf « Èran pas anats... »), « Es volgut partir » (cf « Es partit »)

En occitan gascon, c'est plutôt la seconde construction qui est employée : « Qu’ei volut partir » (cf « Qu’ei partit »).

Maurici Romieu, vice-président du Conseil linguistique du Congrès

En partenariat avec La Setmana