Lettre de liaison :

Eléments de langue occitane

Les abréviations 2

Comment écrire les abréviations de mots et les symboles ?

post-scriptum

« PS / post-scriptum »

Nous le répétons : il faut qu'une abréviation soit claire pour le lecteur, la condition principale étant de respecter la façon d'abréger le mot (sauf quelques exceptions !). Quelques abréviations courantes employées dans une langue socialisée : « apr. J. C. », « ab. J. C. », « carr. » (« carrièra »), « Ets » (« establiments »), « JO » (« journal officiel »), etc.

Il y a également les mots latins que chacun reconnaîtra et qui sont généralement en italique, qu'ils soient abrégés ou pas : « cf. », « ibid. », « id. », « op. cit. » (« opere citato », œuvre citée), « sq. » (« sequiturque », et suivante). D’autres ne sont pas en italiques quand ils sont abrégés comme : « CV » (« curriculum vitae »), « PS » (« post-scriptum »)...

Enfin, il nous faut dire un mot – ou peut-être deux – des symboles des unités de mesure qui sont internationaux et que nous n'avons pas à choisir. Nous devons respecter les majuscules, les minuscules, les italiques... Nous avons donc, pêle-même : « h » pour heure, « ha » pour hectare, « dB » pour décibel, « δ » pour dioptri, « Ω » pour ohm sans oublier les « km » pour les kilomètres et les « To » pour les teraoctets et en respectant les savants comme Watt (« W »), Ampère (« A »), Joule (« J ») ou Kelvin (« K »)...

Et vous pouvez vous entraîner à rédiger des annonces comme : « Cèrc. gr. apart. calf. electr. bon merc. env. 3000 K€. »

Andriu Bianchi, membre du Conseil linguistique du Congrès

Bibliographie :

  • Gramatica occitana d'Alibèrt
  • Gramatica de l'occitan gascon contemporanèu de Romieu & Bianchi

Photo : Steven Barall

En partenariat avec La Setmana