Lettre de liaison :

Eléments de langue occitane

L'emploi des guillemets 2

Quand employer les guillemets ?

Taula

« Coneissiá pas lo mot « taula » en rus »

Nous avons parlé des guillemets (cf. L'emploi des guillemets 1) dans les dialogues et je vous ai indiqué pourquoi ma préférence allait aux guillemets français.

En-dehors de cet emploi, on peut les utiliser pour isoler un mot ou une expression : « Coneissiá pas lo mot « taula » en rus ».

On les emploie également pour isoler un mot ou un groupe de mots d'une langue étrangère, un mot technique, un néologisme, un mot que l'auteur ne veut pas prendre à son compte : « Lo Sud de França es considerat coma una de las regions « bronze-cul » d’Euròpa », « Sabiá pas encara coma enviar un « e-mail » [corriel, corric] amb son « smart phone » [telefonet intelligent] ».

Si vous n'aimez pas les guillemets, vous pouvez toujours mettre un mot en relief en italique quand le texte est en roman et vice-versa : « Que digón que l’avion se crashè dens la mar ». Cependant, hormis pour des raisons précises, il ne faut pas utiliser à la fois les guillemets et l'italique pour la mise en relief d'un mot ou d'une expression ; c'est l'un ou l'autre : « Ne podè pas mei suportar qu’aqueste * « mossur » prengosse pas los sons arguments en consideracion ». Le texte est en italique et il suffit de mettre le mot entre guillemets " « mossur » " ou en roman seul " mossur ".

Un dernier point : les guillemets doivent être dans la graisse du mot considéré : " « taula » " o " « taula »" par exemple.

Andriu Bianchi, membre du Conseil linguistique du Congrès

Bibliographie :

  • Gramatica occitana d'Alibèrt
  • Gramatica de l'occitan gascon contemporanèu de Romieu & Bianchi

Photo : Annexrf

En partenariat avec La Setmana