Eléments de langue occitane

Les verbes semi-auxilliaires 2

Cantar

À quoi servent les verbes semi-auxilliaires ?

Cantar

« Comencèt de cantar »

Le rôle des verbes semi-auxilliaires et des périphrases verbales (cf. Les verbes semi-auxilliaires 1) est de marquer une modalité ou un aspect spécifique du processus verbal.

Les modalités les plus courantes sont la possibilité et la nécessité. On marque la possibilité avec l'emploi du semi-auxilliaire « poder » (« Qu’ac poderà har ») et la nécessité avec l'emploi du semi-auxilliaire « dever » / « deure » (« Deves restar assetat »). On peut aussi la marquer avec le semi-auxilliaire « caler » / « faler » ou la périphrase verbale « aver de » : « Me cal partir », « Auràs de clavar la pòrta ».

Les semi-auxilliaires et les périphrases verbales servent aussi à marquer l'aspect, c'est à dire un moment de la réalisation du processus verbal, par exemple :
- le début de la réalisation : « Comencèt de cantar », « Se botèt a cantar »
- la réalisation en cours : « Es a passejar lo can »
- la fin de la réalisation : « A finit de picar lo tèxte »
Ils peuvent aussi marquer une particularité du processus verbal, par exemple la répétition : « Que’u torni léger »…

Maurici Romieu

Bibliographie :

  • Gramatica de l'occitan gascon contemporanèu de Romieu & Bianchi
  • Dictionnaire grammatical de l'occitan moderne (parlers languedociens) de Florian Vernet

Photo : Dennis Jarvis

En partenariat avec La Setmana