Eléments de langue occitane

Numéraux cardinaux et adjectifs

Annada

La position des numéraux cardinaux par rapport aux adjectifs qui les complètent.

« las prumièras tres annadas »

En occitan, contrairement au français, les numéraux cardinaux (« un », « dos », « tres », etc.) se placent à la suite de l'indéfini « autre » et des adjectifs « prumièr » e « darrièr », et pas devant. Ramon Chatbèrt en faisait la remarque dans son ouvrage Questions de lenga (Vent Terral, 1983) à propos de l'indéfini « autre ». Et, entre autres citations, il proposait cette phrase de Bodon, tirée des Contes del Drac : « Los autres tres, dempuèi lo matin desbosigavan la barta ».

Il ajoutait ensuite : « On dirait de la même manière : “los autres sièis”, “los autres dètz”, “los autres cent” ». Ce trait de syntaxe est très important car il concerne une façon de dire quotidienne, mais Chatbèrt fait remarquer qu'Alibert ne le note pas dans sa Gramatica occitana. Et à ma connaissance, il ne note pas non plus le fait que la même construction s'impose avec « prumièr » et « darrièr » suivis d'une indication de nombre.

Donc, de la même manière que l'on dit : « las autras tres annadas », on dira : « las prumièras tres annadas » e « aquestas darrièras tres annadas ».

Joan-Pèire Tardiu

Fòto : Antony-22

En partenariat avec La Setmana