Lettre de liaison :

Réponse de Calandreta et la FELCO à Blanquer

Jean-Michel Blanquer

Le 21 mai dernier au Sénat, le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, a tenu des propos polémiques sur l’enseignement immersif 

« L'immersif est unilinguisme puisque ce qu'on met derrière la notion de maternelle immersive, c'est le fait que les enfants ne parlent que la langue régionale. Déjà d'un point de vue pédagogique il y aurait beaucoup à discuter autour de ça, on pourrait arriver à dire que cognitivement ce n'est pas si bon que ça, précisément si l'enfant est mis dans la situation d'ignorer la langue française. »

« Sur le plan pédagogique, il y a une véritable question sur l'immersion. »

Les organisations de l'éducation n’ont pas tardé à lui répondre par voie officielle, comme c’est le cas pour la fédération Calandreta, qui lui ont envoyé le communiqué que vous pouvez retrouver ici : « Les dires et les faits », ainsi que la FELCO qui a publié un communiqué sur le même sujet : communiqué de la FELCO.

Le ministre a nuancé quelques jours plus tard ses déclarations, puis il est revenu sur sa position à ce sujet.