Lettre de liaison :

2019, une année pleine de projets pour le Congrès

Projèctes 2019 deu Congrès

Traducteur automatique, correcteur orthographique, synthèse vocale... Les chantiers du Congrès pour l'année qui s'annonce sont nombreux et enthousiasmants.

Tout d'abord, à la suite de son clavier prédictif sorti à la fin de 2018, Le Congrès publiera un correcteur orthographique pour les logiciels de messagerie, de traitement de texte et pour les navigateurs web. Il devrait arriver dans les semaines à venir.

Le Congrès poursuit également son travail dans le cadre du projet Linguatec. Ce programme de coopération transfrontalière Espagne-France-Andorre a pour but de développer des ressources et outils numériques pour les langues pyrénéennes. Pour l'occitan, le projet prévoit entre autres choses un traducteur automatique français-occitan et occitan-français et de la synthèse vocale. Les outils ne seront pas terminés à la fin de l'année, mais leur développement devrait être bien avancé à ce moment-là.

Le Congrès a également ouvert un gros travail de fusion des outils de son site. Il est en train d'imaginer une multi-application qui permettra, avec un seul point d'entrée, de rechercher pour un mot ses traductions, expressions, citations, conjugaisons, rimes... Cette plateforme d'un nouveau genre permettra également de naviguer d'un mot à l'autre pour se promener à travers les richesses de la langue occitane. Le cahier des charges de cette application est rédigé. 2019 verra l'ouverture du développement et de la création des ressources pour la construire.

Une autre plateforme est en travaux qui, elle, devrait être terminée avant la fin de l'année. Nous vous laissons la surprise de son futur contenu, mais nous pouvons déjà dire qu'il sera en relation avec le domaine du traitement automatique du langage pour l'occitan.

Enfin, Le Congrès a prévu de publier dans le dicod'Òc une nouvelle version du Basic qui rassemble toutes les variétés de l'occitan. Comme la version actuelle, il mettra l'accent sur le commun tout en respectant la diversité. Ainsi les variétés auvergnate, limousine, provençale et vivaro-alpine de l'occitan auront, elles aussi, leur lexique référentiel et orthographique.

Autre bonne nouvelle pour les provençaux : ils devraient avoir très vite leur vèrb'Òc, le conjugueur automatique en occitan. Ils pourront ainsi obtenir la conjugaison de plusieurs milliers de verbes à partir de leur infinitif.

Et toujours, Le Congrès continuera le formatage en TEI de ses données, l'enrichissement des outils de son site (comme le top'Òc en début d'année), l'ouverture de nouveaux partenariats et la poursuite de ceux déjà signés... Vous pourrez en savoir plus en suivant nos informations sur le site www.locongres.org ou sur nos réseaux sociaux, et en lisant notre lettre de liaison.