Letra de ligason :

Lo genre dels substantius

Quales noms son masculins, quales noms son femenins ?

Relòtge

« Un relòtge »

Nos ditz l’Alibèrt que, « en principi, los substantius sèrvan lo genre qu’avián en latin o en germanic ». Aital : « jonc » m. (« juncum » m.), « seda » f. (« setam » f.)

« Los neutres singulars latins donan de masculins mentre que los plurals en -a donan de femenins. » : « clastre » m. (« clastrum » n.), « grana » f. (« grana » n.)

Apond que de « divergéncias de detalh se son produitas » e que, per exemple, los masculins en /-or/ an donat de femenins : « dolor », « color »…

Generalament, avèm pas cap de problèma per saber s’es un masculin o un femenin. Pasmens, qualques mots nos pòdon enganar. Aital son masculins : « afar » / « ahar », « relòtge », « apogèu », « bactèri », « dàtil », « decenni », « diftong », « deute », « imatge », « irange », « metòde », « planet », « persèc » / « preshec », « teule », « tulipan » (e non pas « *tulipa »), etc. Son femenins : « agla », « boa », « diocèsi », « filoxèra », « lèbre » / « lèbe », « sèrp », « ungla », etc.

De notar que los noms de flors exoticas que s’acaban per /-ia/ son femenins : « begònia », « camèlia », « dàlia », « gardènia », « petúnia », etc.

N’avèm balhat pas aicí qu’un escapolon e lo legeire se reportarà a un obratge gramatical complet per ne trapar maites, senon totes !

Andriu Bianchi, sòci del Conselh lingüistic del Congrès

Bibliografia :

  • Gramatica occitana d'Alibèrt
  • Gramatica de l'occitan gascon contemporanèu de Romieu & Bianchi
  • Diccionari ortografic, gramatical e morfologic de l'Occitan de Josiana Ubaud

Fòto : Mourial

En aliança amb La Setmana

dicod'Òc