Lettre de liaison :

Eléments de langue occitane

La tonicité

Quels mots sont toniques, atones proclitiques ou atones enclitiques ?

Lo present qu'ei sus la taula

« Lo present qu’ei sus la taula »

Un mot, isolé ou intégré dans le discours, porte un accent tonique sur une de ses syllabes : « taula », « present », « lo present qu’ei sus la taula ». Une syllabe tonique se caractérise par un allongement et un renforcement articulatoire. Quelques mots - la plupart monosyllabiques - ne présentent aucun accent tonique ; ils sont atones : articles, pronoms personnels conjoints, prépositions... : « Lo vesi sus la plaça ».

Il y a deux catégories de mots atones : les proclitiques qui se rattachent au mot qui suit et les enclitiques a celui qui précède. Quand un proclitique se trouve devant un mot à l'initiale vocalique, il devient assyllabique : « L’as vist ? ».

Quand un enclitique se trouve derrière un mot à la finale vocalique et devant un mot à l'initiale consonnantique, il devient assyllabique et les éléments, sont séparés par une apostrophe : « Qu’ei content de’u véder » (en gascon l'enclise est systématique avec les pronoms conjoints) ; mais, pour l'article, les éléments sont attachés : « la pòrta deu/del burèu » (« deu » / « del » = « de »+« lo »).

Maurici Romieu, vice-président du Conseil linguistique du Congrès

Photo : Ardfern

En partenariat avec La Setmana